MAITRESSE GULLIVANNE

Les MOTS et les MAUX

Tous les ans, Maitresse Gullivanne, offre un week-end de soumission à l'esclave qui, au cours de l'année, lui a écrit la plus belle phrase,` la plus belle citation, la plus belle réflexion que celle-ci soit de son cru ou d'un auteur célébre, peut importe-

-S'il vous est plus facile de vous exprimer par un dessin ou par une photo que par l'écriture, vous pouvez également participer de cette façon-



2006
 


2006
 
-
"Ne plus penser et ne plus vouloir, ne plus s'interroger sur le pourquoi et le comment, se contenter de laisser venir" phrase tirée de "La fin de la plainte" de F. Roustang"-

2005
 
-"
Ne te courbe que pour aimer"-

GAGNANT 2004
 

2003
 
-Prendre devant la vie une attitude esthétique, c'est confondre constamment le réél et l'imaginaire-

2002
 
-"les putes au pouvoir" a titré récemment un journal féminin mais celà ne vaudrait-il pas mieux que le chaos orchestré par l'incompétence masculine?-

2001
 
- les gens les mieux acceptés dans la société, les plus rangés, bien"propres sur eux" sont ceux qui me font le plus peur-


[email protected]



Copyright 2003 @ GULLIVANNE