MAITRESSE GULLIVANNE

PRESENTATION

........

Et si Dieu était une femme...!!!
Seriez-vous l'esclave mystique qui adorerait cette prêtresse de l'amour ? ...
La domination d'une femme supérieure c'est un hymne à la gloire de la pensée ou de l'imagination et non du sexe : LE POUVOIR le plus flagrant du fantasme et de l'intelligence.
La femme sadique est l'artiste du mal : si vous chantez le mal, c'est toujours le bien qu'on chante en somme, seulement par une méthode plus philosophique et moins naïve. L'amour sublime transcende le sexuel et approche le divin.
Si votre volupté unique et suprême gît dans la certitude de vouloir connaître les limites de l'extrême, tentez de vous approcher de la chaleur de l'amour intense de la femme SACREE.
Ne soyez plus jamais seul avec votre perversion. Vous n'êtes pas un monstre. La perversion est un art d'imitation. Le libertin reproduit des fantasmes antérieurs, le paradis perdu de l'enfance, des bordels de soie tissés à l'image de la Mère. Notre société broie les individus ; les pratiques sadomasochistes sont surtout à prendre dans le sens psychologique des difficultés d'aimer et d'être aimé.
Votre désir d'esclavage doit être profond, votre idéalisation des femmes sincère, votre goût pour la prosternation et dévotion réel, votre besoin d'affection insatiable, votre passion de la sexualité extrême si vous souhaitez qu'une déesse de l'amour vous prenne en charge. Vous devez privilégier l'amour sur la sexualité ce qui différencie le vulgaire de l'esclave.

QUE MA LOI SOIT AVEC TOI




Copyright 2003 @ GULLIVANNE